Emploi

Retour sur le forum de Cachan dédié aux allocataires du RSA

Le Département du Val-de-Marne, via l’Espace Départemental de Solidarité de L’Haÿ-les-Roses et Villejuif, organisait le 3 octobre 2019 à Cachan un forum à destination des allocataires locaux du RSA. Grand-Orly Seine Bièvre y était présent avec un stand informant des clauses d’insertion liées aux travaux du Grand Paris Express et aux projets de renouvellement urbain du secteur.

Publié le

Intitulé « Se préparer à l’emploi », le forum du 3 octobre 2019 a accueilli plus d’une soixantaine d’allocataires du RSA des villes de Cachan, Villejuif et LHaÿ-les-Roses. Plus précisément, «  66 personnes ont émargé  », indique Christine Hascoët, coordinatrice insertion pour l’Espace Départemental de Solidarité, qui organisait l’événement à la salle du marché de Cachan. «  Au Département, nous sommes très satisfaits de ce chiffre. Les gens ont eu le temps et la possibilité de bien rencontrer les partenaires et de pouvoir discuter. On a fait un peu dans la dentelle et dans l’orientation spécialisée. C’était du coup très intéressant  », ajoute-t-elle.

Pôle emploi, ainsi que d’autres organismes d’insertion et associations intermédiaires étaient présents. Grand-Orly Seine Bièvre disposait aussi d’un stand.

«  Il sagissait de délivrer de linformation aux allocataires du RSA et de proposer des offres d’emploi du secteur du BTP, en particulier à travers les clauses dinsertion des chantiers du Grand Paris Express(GPE)  » explique Catherine Gomes Correia, Chargée de mission Clauses sociales pour Grand-Orly Seine Bièvre.

Via son service d’accompagnement à l’entrepreneuriat, Grand-Orly Seine Bièvre a mobilisé le CitésLab, service damorçage de projets porté par Espace pour Entreprendre qui est venu informer quant à la création dentreprise.

«  Les personnes accueillies ont bien été informées sur les métiers du GPE. Des CV ont été recueillis et seront présentés aux entreprises en regard de leurs offres actuelles et à venir. En définitive, l’information a circulé et le forum a permis de donner une meilleure visibilité à ces opportunitésnées des clauses d’insertion  », précise Catherine Gomes Correia.

Il aura aussi permis aux allocataires locaux du RSA de trouver sur un même lieu les différentes structures de l’insertion et de l’emploi ainsi que des propositions leur permettant de mieux envisager l’avenir.